livewire one motorcycle g2

Entretien moto électrique : Que faut-il prévoir ?

Une moto électrique est un engin idéal pour une meilleure conduite. En termes d’entretien, elle est plus économique, car la plupart de ses composants sont faciles à réviser ou à entretenir comparativement à d’autres motos. C’est une moto silencieuse alimentée par une batterie changeable et qui émet le dioxyde de carbone en quantité négligeable. Son entretien est assez rapide et vous n’aurez pas à vous occuper de fuites d’huile et autres problèmes qui vous perdront le temps. Découvrez tout ce qu’il faut pour entretenir une moto électrique.

Les visites d’entretien et contrôle obligatoires pour bien entretenir sa moto électrique

Une moto électrique est, comme son nom l’indique, une moto qui n’utilise ni de lubrifiant ni de combustion. Cela élimine d’office tous les dommages habituels des motos thermiques tels que :

  • les fuites ;
  • le serrage moto ;
  • le rejet du gaz carbonique ;
  • le rejet des oxydes d’azote ;
  • l’encrassement d’échappement, etc.

Néanmoins, pour entretenir votre engin afin de booster sa longévité, vous devez impérativement penser à faire plusieurs visites et contrôles en ce qui concerne les aspects électrique et cycle de votre engin.

Afin que votre moto électrique puisse travailler aussi longtemps que possible, vous devez prévoir une première visite de contrôle au plus 6 mois après l’achat de cette dernière. Généralement, il s’agit d’une durée qui permet à une moto de parcourir au moins 1 000 km. Vous pouvez également faire la visite 3 mois après l’achat. C’est une visite qui est habituellement moins coûteuse et qui vous donne l’occasion de vérifier beaucoup de choses.

Chaque visite doit permettre de passer au peigne fin le dispositif de freinage, les roues, le système électrique, les pneus, l’éclairage et les clignotants. Pendant la visite, vous devez vérifier aussi les amortisseurs et tous les autres éléments nécessaires. Concernant les visites, il s’agit des inspections générales qui vous permettront d’avoir une idée sur l’état de votre moto après une période donnée.

Les autres périodes de visite

Ce n’est pas uniquement la seule visite de 6 mois après l’achat de votre moto qui contribuera à sa longévité. En effet, vous devez également faire plusieurs autres visites à diverses périodes.

Après 4 000 à 5 000 kilomètres ou après un an

Il s’agit de la période idéale à laquelle il faut procéder à une deuxième visite. Cette visite est nécessaire dans la mesure où elle doit reprendre la quasi-totalité des points que vous avez eus à vérifier pendant la première visite de contrôle. Celle-ci consistera à vérifier être autres le contrôle de l’accélération de la moto, la position des roues, le dispositif de béquille latérale et centrale, le niveau de l’huile à frein, les amortisseurs et autres.

À compter de deux ans ou après chaque 5 000 kilomètres

C’est la troisième visite que vous devez effectuer après l’achat de votre moto. Elle doit se faire à compter de deux ans ou après tous les 5 000 kilomètres. Durant cette visite, vous allez reprendre les points des deux premières visites. Il faut surtout vérifier à chaque fois le dispositif de freinage ainsi que son liquide. S’il faut changer peu importe la période d’usage, il faut procéder à son changement afin d’éviter des problèmes plus tard.

Les pièces à réviser et changer

La moto électrique est un engin dont la conception est beaucoup plus simple. Si éventuellement, vous avez une panne, vous aurez juste à changer quelques pièces. Contrairement à une moto thermique qui dispose d’environ 125 pièces, celle électrique présente seulement environ 20 pièces. C’est un avantage inédit et considérable qui favorise la réduction de casse ou de panne. Les pièces essentielles à réviser et changer au sein d’une moto électrique ne sont donc pas nombreuses.

La batterie

Généralement, la batterie d’une moto électrique dure 4 ans. Toutefois, il n’est pas rare de voir des modèles qui commencent à perdre leur efficacité facilement après 2 ans d’utilisation. Pour savoir quand remplacer votre batterie ou non, servez-vous d’un multimètre ou d’un voltmètre afin de tester sa charge. Si la charge est en dessous de 11 volts, vous devez savoir que votre batterie ne peut plus recevoir de charge. Il faut donc forcément procéder à son remplacement. De même, une surcharge de 13 volts demande un remplacement. Retenez simplement que le changement d’une batterie de moto électrique doit se faire tous les 50 000 kilomètres pour une batterie au lithium. En revanche, une batterie au plomb doit être changée tous les 12 à 18 mois d’utilisation.

Le moteur

C’est une pièce qu’on change rarement. La durée de vie d’un moteur est quasiment identique à celle de la moto électrique. Bien qu’il y ait très peu de risques concernant les aléas des pannes du moteur, il faut en prendre soin. D’ailleurs, les fabricants exigent que les conducteurs de ces motos fassent une vérification plus d’une fois par an. Par ailleurs, vous devez contrôler régulièrement les pneus et les freins. Cette révision doit intervenir tous les 5 000 kilomètres.

Qu’est-ce qui peut entraîner le dépannage d’une moto électrique ?

Plusieurs situations peuvent occasionner le dépannage de votre moto. Parmi celles-ci, on note généralement le vandalisme ou encore un accident. Ce dernier est souvent la première cause d’un dépannage. En cas d’accident, vous avez le choix d’effectuer les réparations au point de vente de l’engin, soit chez un garagiste expérimenté et agrée. En ce qui concerne les réparations, vous ne pouvez pas assurer les charges.

En fonction du contrat que vous avez eu à souscrire, les frais de réparations en cas d’accident peuvent être pris en charge par votre compagnie d’assurances. Si éventuellement, vous êtes responsable de l’accident ayant affecté d’autres usagers de la route, c’est à votre assureur de régler la totalité ou une partie des dommages engendrés. Si en revanche, c’est une tierce personne qui est l’auteur de l’accident, ce sera son assureur qui prendra en charge la totalité des dégâts causés et surtout le dépannage. Il y a également des cas d’accident dont la réparation est du 50/50.

Concernant le vandalisme, cela peut arriver en cas d’un vol ou tentative de vol. Si cela se produit, votre moto peut être abîmée ou encore se retrouver sans la batterie. Dans ce cas, il va falloir en acheter une nouvelle. Pour être à l’abri de ces dépenses, nous vous recommandons vivement de souscrire à une assurance moto électrique.

Les réflexes courants pour bien entretenir votre moto électrique

Afin de conserver le bon état de votre moto électrique, vous devez adopter certains gestes très utiles. D’entrée, nettoyez votre engin chaque semaine en frottant bien les roues avec un chiffon humide. Nettoyez correctement la partie électrique tout au moins une fois par mois. Cela doit prendre en compte le moteur, la batterie ainsi que le contrôleur électrique.

N’oubliez pas de nettoyer au moins une fois par mois l’éclairage, le système de freinage. En période hivernale, assurez-vous de ne pas laisser votre moto dehors au contact du froid. Si vous n’utilisez pas votre engin en hiver, il est recommandé de retirer la batterie. Vérifiez aussi souvent le niveau d’acide si vous détenez une batterie au plomb.

Le coût d’entretien d’une moto électrique

Une moto électrique ne tombe pas souvent en panne en comparaison avec les autres types de motos. En effet, la moto électrique ne dispose pas assez d’éléments mécaniques. Cela veut dire que vous n’aurez pas à changer à chaque fois des pièces ou à faire des vidanges… Avec toutes les précautions ci-dessus, il faut prévoir en ce qui concerne le coût d’entretien de votre moto électrique, environ 120 à 160 euros par an. Ce coût est quasiment deux fois moins cher que pour d’autres motos. Par exemple, pour une moto thermique, il faut prévoir 230 à 280 euros par an pour son entretien. Par ailleurs, vous trouverez des simulateurs d’économie en ligne que vous pouvez utiliser pour faire des estimations.

Il est donc clair que l’entretien d’une moto électrique est facile, simple et encore moins cher. N’hésitez pas à entretenir au quotidien votre moto même si vous parvenez à faire les visites de contrôle et d’entretien obligatoires. Cela permettra à votre engin de tenir le plus longtemps possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.